Home
http://www.virbac.fr/ http://www.boehringer-ingelheim.com/ http://www.novartis.com/ http://www.animalhealth.bayerhealthcare.com/
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  BIENVENUE  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Home  
  Login / News  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  CONTACT  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Petites Annonces  
  VétEntreprises  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  PROFESSION  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  VetAgenda  
  Présentations  
  Posters  
  ESAVS  
  Spécialisation  
  Ecoles Vétérinaires  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  INSIGHT  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Gallerie de Photos  
  Journaux des Congrés  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  PRODUITS  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Bayer  
  Boehringer Ing.  
  Novartis  
  Virbac  

Bovine    Equine    Vetjournal    Animaux de compagnie    Porcine    Autres    
deutsch english espaol polski francais
Home / BIENVENUE / Archiv / Equine /     
 
Besoins spécifiques du cheval d`endurance
Les courses d`endurance sont devenues populaire, et les vétérinaires sont amenés à voir de plus en plus de chevaux d`endurance. Mais la pratique de ce sport extrême peut conduire à des troubles métaboliques spécifiques. Les points importants à considérer chez ces patients ont été discutés lors de la Western Veterinary Conference à Las Vegas il y a quelques semaines.

Plus de 21,000 participants sont attendus cette année selon la Fédération Internationale des Sports Equestres, qui administre ce sport. Grossièrement, 400 événements vont être organisés dans la discipline en 2005 contre 350 en 2004.

Vous allez consulter un cheval d`endurance, mais si vous ne savez pas ce qui s`est passé, alors comment allez vous savoir comment traiter ? a demandé Dane L. Frazier, vétérinaire de Terra Vet Services et directeur de diverses organisations d`endurance équestre au niveau local, régional, national et international.

Il est intervenu sur les troubles métaboliques chez le cheval d`endurance dans plusieurs sessions de la Western Veterinary Conférence.

Lors des courses d`endurance, le même couple cheval-cavalier parcourt entre 50 et 150 miles selon l`itinéraire spécifié et dans un temps limité, généralement 12 heures pour 50 miles. Environ 60% des participants vont au bout des courses de 100 miles, et 50% terminent les compétitions internationales les plus difficiles, dit Frazier.

Lors de ces compétitions les plus exigeantes, typiquement les courses internationales de 100 miles où l`enjeu est important, les vétérinaires doivent être prêt à administrer des traitements invasifs (au moins de réhydratation) à 10-20% des chevaux, alors qu`environ 1% peuvent mourir à cause de la course, accidentellement ou des conséquences de déséquilibres métaboliques.

`Sous tous ses angles, nous pouvons qualifier la course d`endurance de sport extrême`, dit Frazier. `Mais vous ne pouvez prédire quel cheval aura des problèmes ni sur la base de la distance parcourue ni sur la vitesse de course`.

Selon Frazier, le problème fondamental à l`origine des troubles chez le cheval d`endurance est que l`animal s`échauffe et doit réguler sa température interne, essentiellement par la transpiration et l`augmentation de son activité respiratoire.

Le stress métabolique qui en résulte, par consommation de l`énergie, déshydratation, pertes électrolytiques et déséquilibre acido-basique, expose l`animal à un fort risque de coliques, de rhabdomyolyse aiguë, de troubles diaphragmatiques et de syndrome de fatigue.

La transpiration est le mécanisme principal de perte liquidienne. Les chevaux d`endurance peuvent perdre 100 livres de poids corporel constitué essentiellement d`eau en 24 heures sur une course de 100 miles. La détermination du statut hydrique est donc cruciale lors du traitement d`un cheval d`endurance.

Les moyens d`évaluer le degré de déshydratation sont :
- le temps de recoloration des muqueuses au niveau gingival
- le temps de remplissage jugulaire
- le pli de peau, qu`il faut prendre à la pointe de l`épaule et non sur l`encolure : `l`encolure vous jouera des tours` prévient Frazier.

En plus de l`eau, les chevaux d`endurance transpirent sodium, potassium, calcium, magnésium et chlorures, donc l`apport des électrolytes est également primordial.


Source: www.dvmnewsmagazine.com/dvm/


Recommander site internet   |   Print version   |   Send this article

EQUINE

Nouveaux aperçus sur les hémorragies pulmonaires équines induites par l`exercicemembers
Les hémorragies pulmonaires induites par l`exercice (HPIE) sont communes chez les chevaux après un effort intense, et se manifestent chez jusqu`à 75% des pur-sang et autres races de chevaux de course. En dépit de cette prévalence, la pathogénie des HPIE est mal déterminée. Il y a donc de surprenants aperçus sur la pathologie de cette maladie mystérieuse…

  • Induction de l`ovulation par injection de Buséréline chez la poulinièremembers
  • ASPERGILLOSE DISSEMINEE AIGUE ET MUCORMYCOSE CHEZ UN PONEY (CAS CLINIQUE)members
  • Des virus dans les écouvillonnages nasaux de chevaux sujets à un syndrome respiratoire aigu fébrilemembers
  • Traitement chirurgical d`une formation chondroïde extensive dans la poche gutturale d`un chevalmembers
  • Dosage de la troponine-I chez les chevaux de coursemembers
  • Administration de Morphine chez le Cheval lors de chirurgie de l`appareil respiratoire supérieurmembers
  • Tumeurs ovariennes chez la jument
  • La fievre equine du potomac serait-elle plus dangereuse que la West Nile Fever?
  • Etude de l`effet de différents process de transformation du maïs sur la réponse glycémique et insulinémique chez le cheval


  • [ Home ] [ A propos ] [ Contact ][ Disclaimer ]

    Copyright © 2001-2013 VetContact GmbH
    All rights reserved