Home
http://www.virbac.fr/ http://www.boehringer-ingelheim.com/ http://www.novartis.com/ http://www.animalhealth.bayerhealthcare.com/
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  BIENVENUE  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Home  
  Login / News  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  CONTACT  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Petites Annonces  
  VétEntreprises  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  PROFESSION  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  VetAgenda  
  Présentations  
  Posters  
  ESAVS  
  Spécialisation  
  Ecoles Vétérinaires  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  INSIGHT  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Gallerie de Photos  
  Journaux des Congrés  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  PRODUITS  
vetcontact
Vetrinr
Tiermedizin
  Bayer  
  Boehringer Ing.  
  Novartis  
  Virbac  

Bovine    Equine    Vetjournal    Animaux de compagnie    Porcine    Autres    
deutsch english espaol polski francais
Home / BIENVENUE / Archiv / Animaux de compagnie /     
 
Diagnostic différentiel des lésions cérébrales néoplasiques et non-néoplasiques par Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)
Le diagnostic des lésions cérébrales est toujours problématique chez les animaux de compagnie. Malheureusement, le pronostic et les possibilités thérapeutiques diffèrent grandement selon que la lésion soit tumorale ou inflammatoire. L`IRM est-elle une nouvelle technique prometteuse et réellement utile? Une étude intéressante du Royaume-Uni!

Le but de cette étude était d`identifier les signes de résonance magnétique pouvant aider à la distinction entre affection cérébrale néoplasique et non-néoplasique chez le chien et le chat.

Les IRM de 36 chiens et 13 chats ayant eu le diagnostic histologique d`une lésion intracrânienne ont été étudiées rétrospectivement.

Les diagnostics histologiques rapportaient 30 tumeurs cérébrales primaires et 3 métastatiques, 3 lésions d`origine vasculaire, 1 lésion dégénérative, et une malformation congénitale. Par l`analyse à une variable de 21 signes de RM, 7 étaient significativement liés à une néoplasie : une lésion unique (P=0,004), la forme (P=0,015), un effet de masse (P=0,002), le contact dural (P=0,04), la queue durale (P=0,005), des lésions de l`os adjacent (P=0,008) et une augmentation du contraste (P=0,025).

L`âge croissant des animaux a aussi pu être associé aux lésions néoplasiques (P=0,0001). Les signes de RM des lésions cérébrales non néoplasiques chez le chien et le chat étaient plus variables que les signes associés aux néoplasies.



Source: Cherubini, Giunio Bruto, Mantis, Panagiotis, Martinez, Teresa A., Lamb, Christopher R. & Cappello, Rodolfo (2005): UTILITY OF MAGNETIC RESONANCE IMAGING FOR DISTINGUISHING NEOPLASTIC FROM NON-NEOPLASTIC BRAIN LESIONS IN DOGS AND CATS. In: Veterinary Radiology & Ultrasound 46 (5), 384-387


Recommander site internet   |   Print version   |   Send this article

ANIMAUX DE COMPAGNIE

Comparaison de différentes thérapies chez les chiens atteints d`hemangiosarcomes de l`atrium droitmembers
Les hémangiosarcomes sont des néoplasies du chien très malignes et métastasant chez la plupart des patients. Si l`atrium droit est affecté, on pense généralement que le pronostic n`est pas très bon. Y a-t-il des bonnes nouvelles et de nouvelles recommandations thérapeutiques pour les chiens affectés.

  • Nouvelle technique de détection des antigènes de surface des érythrocytes chez le chévalmembers
  • Technique de pose d`agrafes transrectales dans la résection du colon chez le chatmembers
  • Administration alternée de carboplatine et de doxorubicine chez les chiens avec des métastases d`ostéosarcomemembers
  • Cornets nasaux nasopharyngiens chez les chiens souffrant de syndrome respiratoire obstructif des brachycéphalesmembers
  • Corrélation entre l`échographie, la cytologie et l`histologie lors de lésions spleniquesmembers
  • Angle de réduction de la hanche pour pronostiquer l`Ostéoarthrite chez les Labradors Retrieversmembers
  • Tumeur ovarienne maligne mixte Müllerienne bilatérale chez un chien (cas clinique)members
  • Manifestation inhabituelle d`une hernie diaphragmatique hernia chez un chatmembers
  • Traitement des kystes osseux sous-chondraux chez le Chevalmembers
  • Pacemaker transoesophagien chez un chien (cas clinique)members
  • Carcinome des glandes anales chez un chat (Cas clinique)members
  • Une cause inhabituelle de convulsions toniques-cloniquesmembers


  • [ Home ] [ A propos ] [ Contact ][ Disclaimer ]

    Copyright © 2001-2016 VetContact GmbH
    All rights reserved